LES 7 DEMEURES
(ou Chakras)



On relie généralement la connaissance des chakras à la philosophie hindoue ; or, cette connaissance est tout aussi présente dans la spiritualité occidentale. Si la découverte d’autres philosophies, pratiques et religions est nourrissante, nous avons également besoin d’établir un pont avec notre culture d’origine. En effet, des concepts exprimés dans nos codes linguistiques et historiques ont une incidence féconde. Si nous sommes nés dans cette culture et à cette époque, c’est surement qu’il y a un trésor à y trouver.
 

Les tableaux, schémas et informations ci-dessous sont issus des écrits de Saint Augustin,  Saint Bonaventure, Saint Thomas d’Aquin, Sainte Thérèse d’Avila, Concepcion Cabrera de Almeida, Marie Lataste et Maître Guy.  La plupart des mystiques traitant de l’Esprit-Saint touchent, de près ou de loin à ce sujet. Des liens seront disponible au bas de cette page.

En sanskrit, le terme chakra signifie « roue » : dans leurs gravures et textes, les hindous ont représenté ces « demeures » par des roues, symbole dynamique d’énergie. Ces roues comportent chacune un nombre différent de rayons, à l’image de pétales s’ouvrant et se refermant. Les mystiques occidentaux utilisent des représentations symboliques différentes : ils les nomment les Sept Dons de l’Esprit-Saint et parlent de « conscience » ou encore de « demeures ». Nous les trouvons déjà dans l’Ancien Testament : Esprit de Sagesse Divine, Esprit d’Intelligence Divine,  Esprit de Conseil, Esprit de Force, Esprit de Science et de Connaissance, Esprit de Piété et Esprit de Sainte Crainte.








 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Voici ce qu’en a dit le Seigneur à Marie Lataste :

Les dons du Saint-Esprit sont des habitudes ou des inclinations inhérentes à l’âme, nécessaires pour opérer le bien et obtenir le salut, inséparables les unes des autres.
Les dons du Saint-Esprit seraient mieux appelés les inspirations du Saint-Esprit, parce que ce mot indiquerait la nature même de ces dons, c'est-à-dire qu'ils sont dans l’âme comme le souffle de l'Esprit-Saint.
Les dons du Saint-Esprit élèvent l'homme à Dieu et le disposent à recevoir le mouvement qu’il veut lui donner.


Ils peuvent être perçus de différentes manières. Maître Guy nous invite à les considérer comme des êtres à part entière pour avoir un lien encore plus fort avec eux. Ils influent tant sur notre conscience que sur nos actions. Ils sont des lieux de relation avec le Divin. Au début de mon initiation, je me souviens avoir dit à Maître Guy que ces Dons faisaient pour moi office de « catéchisme » intérieur : ils m’enseigne le divin dans mes propres expériences, au cœur de ma vie.

Un des plus grands cadeaux d’amour offert à l’Homme est le libre-arbitre. Nous sommes libres de créer. Ainsi, tout dépend de la manière dont nous utilisons notre volonté. Ces demeures sont les premières concernées. Nous pouvons leur mettre des bâtons dans les roues, ou à l’inverse leur souffler dans les ailes. Nous pouvons fermer la porte à nos dons ou les recevoir et les faire fructifier.  Nous pouvons recevoir les inspirations de ces consciences en nous ou les bloquer.

Voici un tableau de leurs « distorsions », lorsque notre volonté fait souffrir notre âme, et des « vertus », lorsqu’au contraire notre volonté nourrit cette dernière. Toutes ces énergies ont une géographie physique.











 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 





 

 

 

 

 

 

 


Observons pour chacune des Demeures ce qu’il se passe lorsque notre volonté n’est pas tournée vers la vie. Nous créons une sorte de cercle vicieux qui vient mettre à mal toutes nos consciences  :
D1 : Lorsque nous ne reconnaissons pas la force de vie qui nous anime, nous développons orgueils et mensonges.
D2 : Lorsque nous ne suivons pas les désirs de notre être intérieur mais ceux de notre ego, nous générons jalousie, cupidité et vanité.
D3 : Lorsque notre volonté ne s’harmonise pas avec celle de notre être intérieur, nous développons colère, impatience et intolérance.
D4 : Lorsque nous ne nous mettons pas au service de notre être intérieur qui veut nous porter vers l’épanouissement, nous développons paresse et tristesse.
D5 : Lorsque nous refusons de faire circuler l’énergie qui nous a été offert, nous paralysons le mouvement vital du donner-recevoir et engendrons le refus du don, du pardon et de la foi ; nous développons égoïsme, avarice et excès.
D6 : Lorsque que nous nous persuadons que notre bonheur est dans l’avoir et non dans l’être, nous développons concupiscence et possessivité.
D7 : Lorsque nous ne sommes pas reliés à nos sens et à la sagesse de l’Esprit qui les traverse, nous développons fantasmes, faux idéaux et buts illusoires.

Ainsi, il arrive que nous nous séparions de la vie, nous coupant de l’amour. Mais notre âme ne peut vivre sans amour, sans cette vie secrète qui l’anime : c’est pourquoi a été nommé « péché mortel » un acte qui la déracine de cette source de vie au point de la faire mourir.

 


Voici maintenant pour chaque Demeure, ce qu’il se passe sur l’échelle ascendante du cercle vertueux :
D1 RESPECT : Lorsque nous avons de la considération pour la vie qui nous anime, nous développons humilité et vérité.
D2 DÉSIR: Lorsque nos désirs vont dans le sens de notre être intérieur, nous développons douceur, bienveillance.
D3 HARMONIE : Lorsque notre volonté personnelle s’harmonise avec la volonté de Celui qui nous habite, nous développons clémence, tolérance et patience.
D4 SERVICE : Lorsque notre ego se met au service de notre être, nous développons courage, prudence et force de justice..
D5 DON : Lorsque nous faisons circuler tout ce qui est reçu en le redonnant, nous développons générosité, pardon et tempérance.
D6 COMPRÉHENSION : Lorsque nous regardons avec les yeux de l’être intérieur, nous sommes dans la pureté du coeur et la confiance.
D7 UNION : Lorsque nous sommes pleinement reliés à nos sens et recevons tous les bienfaits de l'Esprit qui les traverse, nous nous accomplissons, en paix.




 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les sept demeures ont été présentées ici comme des lieux de notre conscience qui peuvent être purifiés et activés. Certains comme Sainte Thérèse d’Avila et Maître Guy vont plus loin en affirmant que ces demeures sont aussi des niveaux de conscience jalonnant le Chemin de celui qui a décidé de retourner vers sa Source. Saint Augustin dans son explication du Sermon sur la Montagne parle d’une échelle à sept degrés de la vie chrétienne à l’image d’une transformation intérieure, de métamorphose en métamorphose, jusqu’à l’union. Cette transformation ne se fait pas forcément de façon linéaire, d’une demeure inférieure vers une supérieure même si c’est un chemin que prend assez régulièrement l’Esprit : il est pour chacun différent. Lorsque ces « ouvertures » se font, nous sommes portés et vibrons pleinement en résonance avec la demeure concernée, le temps d’en recevoir toutes les compréhension.

Nombre de mystiques chrétiens ont eu l’intuition que ces demeures, ces consciences si vous préférez, participent à notre déification. « Vous êtes des Dieux ». Des prières nous en ouvrent le chemin, en premier la prière du Notre Père offerte par le Christ lui-même qui vient purifier une à une toutes ces demeures. Les béatitudes sont issues de la même sagesse.
Saint Ambroise, Saint Augustin et Saint Thomas ont mis en lumière les relations entre les 7 Dons,  les 7 Béatitudes et les 7 phrases du Notre Père. Maître Guy, dans son oeuvre de guérisseur, les a découverts reliés physiquement aux 7 Demeures, ou chakras. En voici le tableau récapitulatif :



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



À chaque fois que vous avez récité le Notre-Père, vous êtes entrés dans la connaissance vécue de cet exposé. Voici une autre prière, rédigée par Maître Guy suite à l’étude d’un texte de Saint Bonaventure sur les Dons de l’Esprit Saint. Prenant en compte les défauts de force et les vertus, cette prière pour purifier les 7 demeures est à la fois chrétienne et universelle.



 



PRIÈRE POUR PURIFIER

LES 7 CHAKRAS
 


Prière aux sept dons de l'Esprit Saint, appelé aussi Amour
 


1-Appel à la Sagesse : les paumes 20 cm au-dessus de la tête

Que la Sagesse me pénètre au plus profond de mon être et chasse hors de moi tout goût pour la luxure, le regard luxurieux, tout ce qui est malsain, tout ce qui est sordide, les pensées insensées, les paroles insensées, les actes insensés, le démon de la malice et de la perversité, le démon ricaneur et le démon moqueur.
Que la Sagesse me pénètre au plus profond de mon être et m’introduise à un Bien de Paix, fort, stable, constant et durable, vivant, actif, grandissant de jour en jour, indestructible, invincible et transmissible. Je remercie l’Esprit de Sagesse et la Vertu de Paix. Gratitude.

2-Appel à l'Intelligence divine: bras écartés, paumes au niveau des yeux.

Que l’Intelligence Divine me pénètre au plus profond de mon être et chasse hors de moi toute avidité matérielle, toute avidité sensuelle, toute suspicion, toute gourmandise et le goût de la possession.
Que l’Esprit d’Intelligence Divine me pénètre au plus profond de mon être et m’introduise aux Biens de Pureté de coeur et de Confiance, forts, stables, constants et durables, vivants, actifs, grandissant de jour en jour, indestructibles, invincibles et transmissibles. Je remercie l’Esprit d’Intelligence Divine et les Vertus de Pureté et de Confiance. Gratitude.

3-Appel à l'esprit de Conseil: paumes devant les épaules

Que l’Esprit de Conseil me pénètre au plus profond de mon être et chasse hors de moi la curiosité spirituelle, l’avarice, l’égoïsme, le refus du pardon, le refus de la Foi, le jugement, la culpabilité, le
doute, l’ingratitude et tous les excès.
Que l’Esprit de Conseil me pénètre au plus profond de mon être et m’introduise aux Biens de Miséricorde, de Gratitude, de Foi, de Tempérance, de Quiétude et de Tranquillité, d'Enthousiasme et
d'Ardeur. Je remercie l’Esprit de Conseil et les Vertus de Miséricorde, de Gratitude, de Foi, de Tempérance, de Quiétude et de Tranquillité, d'Enthousiasme et d'Ardeur. Gratitude.

4-Appel à l'Esprit de Force: paumes devant la poitrine

Que l'Esprit de Force me pénètre au plus profond de mon être et chasse hors de moi le chagrin et la tristesse, la paresse, la négligence, le manque de promptitude à l’obéissance.
Que l’Esprit de force me pénètre au plus profond de mon être et m’introduise aux Biens de Justice, de Prudence, de Discernement et de Tendresse. Je remercie l’Esprit de Force et les Vertus de Justice, de Prudence, de Discernement et de Tendresse. Gratitude.

5-Appel à l'Esprit de Science et de Connaissance: paumes devant l’estomac

Que l’Esprit de Science et de Connaissance me pénètre au plus profond de mon être et chasse hors de moi toute colère, toute méchanceté de colère, toute impatience, tout conflit des croyances.
Que l’Esprit de Science et de Connaissance me pénètre au plus profond de mon être et m’introduise aux Biens de Sérénité d’Esprit, d’Indulgence, de Clémence (envers moi-même et envers mon prochain) et au don des larmes. Je remercie l’Esprit de Science et de Connaissance et les Vertus de Sérénité d’Esprit, d’Indulgence, de Clémence et le don des larmes. Gratitude.

6-Appel à l'Esprit de Piété: paumes devant le ventre

Que l’Esprit de Piété me pénètre au plus profond de mon être et chasse hors de moi tous les mauvais désirs qui n’élèvent pas l’âme, l’envie et la jalousie, l’avidité et la cupidité, toutes les vanités et la méchanceté d’aversion.
Que l’Esprit de Piété me pénètre au plus profond de mon être et m’introduise aux Biens de Douceur, de Bienveillance envers moi-même, envers mon prochain, de Générosité dans l'effet (quand je donne, je donne beaucoup), d'Obéissance. Je remercie l’Esprit de Piété et les Vertus de Douceur, de Bienveillance, de Générosité et d'Obéissance. Gratitude.

7-Appel à l'Esprit de Sainte Crainte: paumes entre les jambes, face au sexe

Que l’Esprit de Sainte Crainte me pénètre au plus profond de mon être et chasse hors de moi l’orgueil, le mensonge, l’aigreur, la méchanceté d’aigreur, le soupçon, la médisance et la rancoeur.
Que l’Esprit de Crainte me pénètre au plus profond de mon être et m’introduise aux Biens d’Humilité, de Vérité, forts, stables et constants, vivants, actifs, grandissant de jour en jour, indestructibles, invincibles et transmissibles. Je remercie l’Esprit de Sainte Crainte et les Vertus d’Humilité et de Vérité. Gratitude.

Je remercie l’Esprit Saint et les Sept dons de l’Esprit Saint.
Gratitude.

Prière de Maître Guy.




Pour ceux et celles qui aimeraient aller plus loin, voici des liens vers d’autres textes qui traient directement de ce sujet :
Ma vie dans l’Esprit Saint, de Conchita (Concepción Cabrera de Armida).
Les Cahiers de Marie Lataste, Livre IX (Chapitre 8 sur les vertus et chapitre 9 sur les 7 Dons de l’Esprit-Saint).
Le Château de l’âme, de Sainte Thérèse d’Avila.
Le sermont sur la Montagne, de Saint Augustin.
Les récits de guérison, de Maître Guy.
Sachez qu'il existe une très grande littérature à ce sujet.
Confiance et Gratitude,
Arnaud.




 

7 Dons de l'Esprit Saint ou 7 Chakras.pn
Vertus et souffrances dans les 7 chakras
7 Demeures de relation avec Dieu.png