HADEWIJCH D’ANVERS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bouleversant Poème d'une femme du XIIIème siècle : Qu'es-ce qu'Amour? À cette époque, plus de 200 000 femmes du nord de l'Europe furent éprise d'une soif d'absolu insatiable. Elles s'affranchirent de leurs maris, de l'église, pour vivre une expérience mystique intense et profonde et sans intermédiaire. Ce sont les Béguines.

 

 
 

QU'EST-CE QU'AMOUR?

Ce que l’Amour a de plus doux, ce sont ses violences 
Son abîme insondable est sa forme la plus belle 
Se perdre en lui, c’est atteindre le but 
Être affamé de lui c’est se nourrir et se délecter  
L’inquiétude d’amour est un état sûr 
Sa blessure la plus grave est un baume souverain 
Languir de lui est notre vigueur 
C’est en s’éclipsant qu’il se fait découvrir 
S’il fait souffrir, il donne pure santé 
S’il se cache, il nous dévoile ses secrets 
C’est en se refusant qu’il se livre 
Il est sans rime ni raison et c’est sa poésie 
En nous captivant il nous libère 
Ses coups les plus durs sont ses plus douces consolations 
S’il nous prend tout, quel bénéfice !
C’est lorsqu’il s’en va qu’il nous est le plus proche 
Son silence le plus profond est son chant le plus haut 
Sa pire colère est sa plus gracieuse récompense 
Sa menace nous rassure
Et sa tristesse console de tous les chagrins :
Ne rien avoir, c’est sa richesse inépuisable.


HADEWIJCH D’ANVERS, Poèmes spirituels.
Traduit du moyen-néerlandais par frère J.-B. P.
Recueilli dans Dieu et ses poètes, par Pierre Haïat,
Desclée de Brouwer, 1988

Amour Amour Amour

hadewijg.jpg